album de rock pour enfants

1964 - You really got me (The kinks)

the kinks

Alors que The Beatles continuent à envahir les ondes et les médias en général, un certain nombre de musiciens, artistes et groupes anglais tentent de les rejoindre en marchant dans leur sillage.

Parmi tous ces artistes, le groupe anglais The kinks, joli "fabriqueur" de tubes bien ficelés, fait une belle percée en cette année 1964 en Angleterre mais également au Canada avec ce titre You really got me qui sera repris plusieurs années plus tard avec un grand succès par le mythique groupe de hard-rock Van Halen, faisant devenir de cette chanson, une véritable référence des hits de l'histoire du rock.

1964 - House of the rising sun (The animals)

The animals

Il s'agit d'une vieille ballade de folk-song américain dont les origines n'ont jamais réellement pu être identifiées.

Il existe plusieurs versions de ce titre sans que l'on puisse identifier à coup sûr l'auteur original. Selon certaines sources, le réel créateur de cette chanson serait Alan Lomax

Pour ce qui concerne la notoriété de ce morceau, il faut d'abord savoir qu'une version a été enregistrée par Bob Dylan sur son premier album. Cette version fera un flop.

Puis quelques les années plus tard, The Animals décident d'électrifier l'affaire en lui donnant un son plus moderne. Cette fois le titre est transformé en "mega-hit" planétaire.

Une multitude de versions a été enregistrée avant et après cette légendaire gravure. Pour ma part, parmi toutes ces versions, j'ai une petite préférence pour celle de Josh White, mais cela reste une affaire de goût subjective. Les amateurs de solos de guitare pourront jeter une oreille sur la version de The Ventures.

Pour ceux qui ne jurent que par la langue française, il me semble qu'il existe une version assez ridicule mais je ne me souviens plus du nom de ce chanteur...

House of the rising sun

La version la plus connue est évidemment celle des Animals. Reste que l'histoire racontée par Bob Dylan et l'arrangeur original de cette chanson dans le film No direction home est tout de même édifiante...

1964 - Pretty woman (Roy Orbison)

roy orbison

Roy Orbison enregistre depuis le milieu des années cinquante dans l'ombre des stars intouchables comme Elvis Presley ou Jerry Lee Lewis.

En cette année 1964, le chanteur rencontre enfin le succès en offrant aux radios, l'unique véritable hit de sa carrière.

Cette chanson sera notamment reprise en 1990 dans le film Pretty Woman (avec Richard Gere et Julia Roberts) offrant une seconde notoriété à la chanson.

Surnommé le chanteur à la voix de velours, grâce à un timbre de voix "gracieux", l'artiste s'est fait respecter dans le milieu et a même participé à la prestigieuse formation des Traveling Wilburys, groupe formé de Bob Dylan, Georges Harrison, Tom Petty et Jeff Lynne... rien que ça !

Pretty woman

Impossible de trouver une version live de l'époque... cette version enregistrée en 1987 est à mon avis, bien qu'un peu longuette, la plus intéressante traînant sur le Web.

1964 - I get around (The beach boys)

The beach boys

Les États-Unis sont submergés par le mouvement rock britannique emmené en premier lieu par The Beatles et ont beaucoup de mal à imposer leurs artistes à la jeunesse friande de ce genre très prisé.

Pourtant en cette année 1964, le groupe californien, The Beach Boys créé la sensation avec le single I Get Around qui réussit la performance de passer devant ses principaux rivaux (Brian Wilson et Paul Mc Cartney ont toujours avoué leur admiration réciproque), obtenant la première place des hits américains et entrant même dans le même temps dans le Top ten anglais.

Pendant ce temps, The Beatles...

the beatles

La montée des titres de The Beatles au sommet des "hit-parades" en tout-genre est tout simplement fulgurante, depuis le king Elvis Presley, jamais on avait connu tel engouement de la part du public.

I want to hold your hand, est leur premier numéro 1 sur le marché américain et y reste du 1er février au 14 mars 1964. Il sera détrôné par She loves you du 21 au 28 mars 1964, suivi de Can't buy me love du 4 avril au 2 mai 1964. Et pour finir, deux autres chansons se hisseront jusqu'à la première place cette année là : A Hard Day's Night et I Feel Fine.

la beatlemania qui avait débuté en Angleterre se propage de l'autre côté de l'Atlantique mais également dans le monde entier.

Histoire du rock pour les nuls