album de rock pour enfants

1971 - Stairway to heaven (Led Zeppelin)

led zeppelin

Combien de jeunes "grateux chevelus" se sont-ils bousillés les phalanges sur ce morceau devenu une légende de l'histoire du rock?

Combien de mélomanes amoureux de rock ont ils affirmé sans hésitation que s'ils ne devaient embarquer qu'un seul album sur une il déserte, ce serait Led Zepelin IV avec ses titres Black Dog, Rock and Roll, The Battle of Evermore et bien évidemment Stairway to Heaven, titre phare de Led Zeppelin qui a permis à cet album d'être vendu à 24 millions d'exemplaires aux seuls États-Unis.

Stairway to heaven

De pures stars du rock 'n' roll. Le niveau musical du genre vient de monter d'un cran.

1971 - Brown sugar (The Rolling Stones)

Brown sugar

Brown sugar ouvre l'album Sticky Fingers disque à la célèbre fermeture éclair,  conçue par l'artiste américain Andy Warhol.

Ce titre exemplaire des Rolling Stones en temps que single, atteindra la première place aux states et la seconde au Royaume-Uni.

Sur ce morceau, Keith Richards avouera que le riff de guitare est le seul a avoir été imaginé par Mick Jagger : "Là, je dis chapeau, il m'a bluffé. Je l'ai arrangé un petit peu, mais ce riff magique est bien de lui."

1971 - Imagine (John Lennon)

imagine lennon

Imagine est loin de ce que l'on peut appeler un hit de rock and roll mais il a été créé par un des rockers les plus célèbres.

A peine séparé des Beatles, John Lennon met en boîte ce qui restera un hymne pour tous les militants de la paix dans le monde. Cette chanson est un des plus gros hits de tous les temps, rien de surprenant qu'il ait été composé par un ancien membre du groupe le plus emblématique de ces dernières années...

John Lennon avouera ensuite à la presse: "la chanson est enrobée de chocolat pour toucher le grand public", faisant référence aux violons qui ont été rajoutés peu après les séances d'enregistrement initiales.

Imagine

Une composition, une voix, un mythe...

1971 - Won't get fooled again (The Who)

the who

Le groupe britannique The who est à son apogée avec la sortie de l'album Who's next. Le 33 tours vient prendre la quatrième place du Billboard, mais surtout vient prendre la première position des charts de Grande-Bretagne.

Won't get fooled again est depuis resté un des titres de référence du groupe, joué avec une aisance déconcertante par le quatuor de l'époque. Le synthétiseur fait son apparition dans le monde du rock & roll, il posera d'ailleurs de nombreux soucis aux premiers concerts du groupe pour des raisons de synchronisation...

Won't get fooled again

Franchement, cette prestation frôle la perfection en tous points. Les Who dans toute leur splendeur... à ne pas manquer.

Histoire du rock pour les nuls